Message de Son Altesse Royale la Grande-Duchesse

à l’occasion de la 13e édition du Relais pour la Vie.

Je suis particulièrement fière de la mobilisation que le Relais pour la Vie 2018 a suscitée les 24 et 25 mars derniers à la Coque. Quelque 10 500 personnes ont apporté leur soutien aux patients qui ont été ou qui sont confrontés à un cancer.

 
© 2017 Cour grand-ducale / Lola Velasco

Je suis reconnaissante de cet élan de générosité qui contribuera à faire avancer la recherche contre la maladie. 

Cette participation record au Relais pour la Vie constitue un formidable témoignage de solidarité envers les patients, leur famille et leurs proches, qui se sentent moins seuls face à la maladie. 

Aujourd’hui, la plupart des cancers bénéficient de traitements efficaces, mais les moyens médicaux mis en oeuvre sont longs et pénibles pour les patients. Il faut beaucoup de force, de courage et de persévérance, à chaque étape de la maladie, pour ne pas céder à la peur de l’avenir, au doute sur soi-même et sur ses capacités à faire face aux difficultés, au découragement ou même au sentiment d’incompréhension.

C’est pourquoi l’accompagnement psychologique est un facteur déterminant, et trop longtemps ignoré, dans la prise en charge des patients confrontés à un cancer. Je suis heureuse que la Fondation Cancer ait mis gracieusement en place des services psycho-oncologiques essentiels, car ils permettent de sortir de l’isolement, de gérer les angoisses, de mettre des mots sur les émotions profondes et de se sentir écoutés et compris.

En encourageant les malades à parler plus ouvertement de leur défi, de leur maladie, la Fondation Cancer les aide à mieux vivre avec elle et à trouver les ressources pour mieux la combattre.


Maria Teresa

Grande-Duchesse de Luxembourg

Présidente d’honneur de la Fondation Cancer

 

Retrouvez son message page 7 dans notre info cancer